• Sylvie

Face à un chien agressif: comment réagir?

On peut rencontrer des chiens agressifs dans diverses situations : en balade en extérieur seul ou avec ses enfants ou avec son chien, en visite chez des connaissances, etc.


Il n’existe aucune règle unique qui permettrait d’éviter une attaque vu que chaque situation est différente.

Néanmoins, certains conseils peuvent aider à limiter les dégâts.


Avant de lister quelques conseils, il est intéressant de rappeler qu’un chien agressif peut l’être pour diverses raisons, il peut s’agir, par exemple, d’un trouble neurologique (par exemple, le syndrome rage), d’une maladie (la rage - qui n'est plus présente sur notre territoire) ou encore de la dominance (dans ce cas, la posture du chien est haute, queue relevée, oreille dressée et parfois même poils dressés sur le dos) ou enfin de la peur (là, la posture du chien est basse, la queue est entre les pattes, le corps ramassé vers le bas ainsi que les oreilles). Pour bien plus d’information sur le sujet, n’hésitez pas à lire l’ouvrage de Joel Dehasse : http://www.joeldehasse.com/books/dehasse-lechienagressif-2008.pdf


Premier conseil : être attentif aux signaux


Que vous soyez en intérieur ou en extérieur, il est essentiel d’être attentif aux signaux du chien.

Si un chien commence à grogner sur vous, il vaut mieux éviter d’aller le caresser. Il en sera de même s’il montre les dents ou encore s’il vous aboie dessus.

Certains chiens utilisent aussi des « signaux d’apaisement » - même si cela n’est pas une règle absolue. Ainsi, si le chien détourne le regard, s’il se lèche les babines, il peut vous indiquer qu’il est stress et que vous devez vous éloigner de lui.


Deuxième conseil : ne pas regarder un chien agressif dans les yeux


Regarder un chien agressif dans les yeux peut correspondre pour lui à une attaque de votre part. On conseille donc de détourner le regard. En effet, les chiens disposent de certains codes canins, dont celui de fixer dans les yeux, qui est un signe de dominance et, donc, vu comme une provocation.

Certains semblent également considérer qu’il ne faut pas sourire, car cela peut être interprété comme montrer les dents, et donc encore une provocation.


Troisième conseil : garder ses distances


Face à un chien agressif, il est essentiel de garder ses distances. Les chiens ont, comme nous humains, une distance de sécurité. Si vous dépassez ses limites, vous risquez de l’obliger à se défendre et, ainsi, à vous attaquer.

Il convient, donc, d’ignorer le chien et s’éloigner.


Quatrième conseil : ne pas fuir en courant


Sauf si vous avez un endroit où vous abritez immédiatement, fuir en courant risque de provoquer le chien, qui pourra vous considérer comme une proie.

Vu qu’un chien est bien plus rapide qu’un humain, il vaut mieux s’éloigner calmement en ne tournant pas le dos au chien.

Certains conseillent de montrer au chien que vous n’avez pas peur et donc de foncer sur le chien d’un pas ferme et décidé. Evidemment cela ne peut pas être conseillé dans tous les cas, donc, ce conseil n’est à suivre que lorsque vous êtes certain que le chien s’éloignera de vous.


Cinquième conseil : faire la statue ou le fœtus


En cas de risque accru d’attaque, il vaut mieux ne pas bouger en gardant ses mains le long du corps ou se mettre en boule afin d’éviter d’être mordu aux extrémités.


Autres conseils


Si vous croisez un chien agressif alors que vous êtes vous-même avec votre chien et qu’une bagarre éclate, il vaut mieux lâcher la laisse de votre chien. En effet, lorsque les chiens sont tenus en laisse ils se sentent plus forts et, donc, ils peuvent être plus agressifs.

Evidemment si votre chien est un chihuahua alors que l’autre est un labrador, il vaut mieux essayer de mettre à l’abri le chihuahua.

Lorsque vous vous baladez avec vos enfants, n’oubliez pas de leur rappeler de ne jamais aller vers les chiens sans l’accord du propriétaire. Rappelez-leur aussi de ne pas courir devant un chien qui se montre agressif.


N’oublions pas, pour les propriétaires de chiens, qu’en règle générale, les règlements de police imposent de tenir les chiens en laisse sous peine de sanctions administrative. Il convient donc de vérifier ce qui est prévu dans la commune concernée. La divagation d’animaux est également sanctionnée administrativement.

Enfin, si c'est votre chien qui est agressif, il serait peut-être utile de penser à le "désarmer" avec l'aide d'une muselière. Bien évidemment, dans ce cas, il conviendra d'apprendre le port de la muselière avec le renforcement positif pour que votre chien le vive au mieux.







 

Contactez-nous:

0479/95 93 99
sylvie@ekilibre-et-vous.be