top of page
  • Photo du rédacteurSylvie

Miroir, mon beau miroir...

…et si mon animal avait un message en miroir à me faire passer quel serait-il ?


Nombreuses sont les fois où, en travaillant en kinésiologie sur un animal, son humain me demande, parfois un peu irrité, sur qui on travaille : sur lui ou sur son animal ?


Rien de surprenant à cela ! En effet, un grand nombre d’animaux présente des maladies, ou même des blessures identiques, à celles de leur gardien humain, c'est ce qu'on appelle l'animal miroir.





Vu leur amour, ils deviennent des éponges et absorbent l’énergie de leur gardien. Ils peuvent ainsi vouloir aider leur humain en prenant leurs douleurs, leurs maladies, etc.


Il arrive même, malheureusement, qu’ils en meurent pour sauver leur humain.


Il m’a ainsi été rapporté une bien triste histoire… un petit chien a dû se faire opérer pour des douleurs au ventre ; sur la table d’opération le vétérinaire a découvert l’ampleur des dégâts liés à un cancer des intestins… cancer que son humain avait aussi et pour lequel il était soigné. Malheureusement, vu l’état général du chien, il a dû être endormi. Par contre, son humain a, lui, été guéri.


De telles histoires, on en rencontre énormément…


Il est également important d’être attentif à leurs blessures ou maladies qui peuvent nous renseigner sur les difficultés rencontrées par l’humain. Ainsi, par exemple, un cheval qui a des blessures à un pied peut renseigner des difficultés de son humain pour avancer dans sa vie, ne sachant quelle voie emprunter.

Dans ce cas, l’animal joue un vrai rôle de miroir pour faire prendre conscience à son humain qu’il y a un déséquilibre émotionnel et qu’il faut corriger cela.


Enfin, il n’est pas rare que des animaux aient des troubles de comportement afin d’attirer l’attention de leurs humains sur d’autres choses que leurs difficultés du moment.


Avec de tels faits, on ne peut aucunement nier l’amour inconditionnel que nous porte nos amis les animaux.


En tant qu’humain il est essentiel de ne pas culpabiliser mais plutôt de remercier son animal de l’amour qu’il a pour nous.


Je terminerai par un conseil que je ne cesse de répéter aux gardiens de ma « clientèle animale » c’est de leur dire régulièrement de vivre leur vie d’animal !!!

Comments


bottom of page